logo anzere
Agenda
Mes favoris
Le patrimoine d’Anzère s’articule autour du développement historique de la région.

Les contraintes géographiques et la difficulté de se procurer les ressources primaires sont autant de facteurs qui ont poussé nos ancêtres à redoubler d’ingéniosité.


Dans l’objectif de se fournir en eau, les bisses ont été imaginés pour acheminer l’or bleu des sommets vers les villages et les alpages. Cette solution a permis de développer l’économie locale au travers d’une expansion du secteur primaire, rendu plus facile par cette innovation.


Aujourd’hui, la richesse de la culture locale se conjugue avec ce que la terre, les alpages et les animaux qui peuplent la région ont à offrir, c’est la conséquence directe de l’ingéniosité d’hier. En effet, les spécialités qui remplissent les tables proviennent de la montagne, des chèvres et des bovins ainsi que des vergers des plaines. Cette richesse culturelle qui découle de ce que la montagne a à offrir va encore plus loin. La montée des troupeaux à l’alpage « Inalpe » au retour des beaux jours ainsi que la descente de l’alpage « Désalpe » en fin de saison sont des transhumances nécessaires qui rythment les saisons et la vie des villages alpins.

Quel est ce patrimoine ?


Avec un climat parfait pour la culture de la vigne, la région est riche de nombreux encaveurs et de vignerons. L'Association des Encaveurs d'Ayent propose une large gamme de produits et organise des dégustations sur demande. Elle est composée de cinq producteurs de la région qui sont très actifs lors des événements et des manifestations de la station. C’est aussi l’occasion de venir déguster différentes spécialités culinaires de la région. 


La saison d’automne se distingue particulièrement par ses spécialités culinaires. En effet, c’est la période de la chasse et de la brisolée. Particulièrement typique de la région, c’est la deuxième qui est mise à l’honneur à Anzère. La brisolée est un repas convivial mêlant marrons, fruits de saison, salaisons locales, bonne humeur ; Anzère Tourisme organise chaque année sa traditionnelle Brisolée royale sur le mur du barrage de Tseuzier. Un lieu magnifique qui accueille un événement gourmand.


Les vaches d’Hérens sont une race de la région. Ces bovins musculeux agiles et plus petits que leurs homologues ont un physique adapté à la montagne, sa rudesse et son climat. Naturellement, ces bêtes vont se confronter l’une à l’autre jusqu’à ce qu’une hiérarchie soit établie entre elles. C’est dans la nature de ces animaux de choisir, au travers de combats, une reine qui guidera le reste du troupeau à l’alpage. Cette particularité impressionne et est devenue un événement à l’issue duquel une reine est désignée pour la saison. C’est une réelle fierté pour un propriétaire que de voir l’une de ses vaches devenir reine. 

Le Musée des Bisses


Au cœur du village de Botyre (Ayent), le Musée valaisan des Bisses vous plonge dans l’univers fascinant des canaux d’irrigation traditionnels, de l’époque romaine à nos jours.